Un spectacle unique pour les 140 ans du Carnaval !

Publié le Mis à jour le

A l’occasion de son 140e anniversaire, le Carnaval de Granville retrace son histoire dans un documentaire où François Morel prête sa voix. Une seule date de diffusion est prévue : le samedi 1er mars, à 20h30, depuis un écran géant installé sur le Cours Jonville. Et c’est GRATUIT 😉affiche 140ans déjà

 

Un documentaire retraçant 140 ans d’histoire

140 ans que le Carnaval de Granville perdure dans la cité portuaire et recèle d’histoires toutes plus incongrues les unes que les autres… L’occasion, en cette date de 140e anniversaire, de faire un arrêt sur images et de se laisser aller à une petite rétrospective…

600 Go de données collectées

Fruit du labeur de Sylvain, Mélissa et Claire : « Voilà déjà plusieurs mois que nous collectons les documents d’archives« , relate Sylvain, « Des cartes postales, des photos, des articles de presse, des vidéos… Nous avons même pris contact avec l’INA (Institut national de l’audiovisuel) pour étayer nos sources ! » Et, visiblement, nos carnavaliers ont de quoi faire : « Au total, nous avons recueilli près de 600 Go de données !« , confie Claire.

Une époque où les chars étaient tractés par des chevaux

Un travail de titan, où il a même parfois fallu s’armer de patience afin de dénicher la perle rare… « Généralement, on trouve de petits trésors dans de vieux albums de famille, mais il faut être attentionné et prendre le temps d’écouter chaque histoire… » Mais, semble-t-il, le jeu en vaut la chandelle : « On comprend tout le sens du mot cavalcade lorsque l’on voit des chars tractés par des chevaux« , souligne David Letort, président du comité du Carnaval de Granville.

François Morel en voix off

A partir de ces documents d’archives, l’équipe a ainsi pu monter un documentaire de près de 45 minutes, retraçant l’histoire du carnaval de ses débuts à aujourd’hui. Et pour parachever le tout, François Morel, en spectacle à l’Archipel, vendredi 14 février, a bien voulu prêter sa voix au documentaire.

Pratique. Diffusion : samedi 1er mars, à 20h30, sur le Cours Jonville (45 min.)

Lu dans La Manche Libre

Publicités